Vous Avez Un Temoignage ?? Vous Voulez Dire Ce Que Dieu A Fait Pour Vous ?? Defoulez Vous !!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 C'est le temps de la Moisson ! PARTIE 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P@TRICE
Membre Pour Jésus Christ


Messages : 59
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: C'est le temps de la Moisson ! PARTIE 2   Mar 17 Fév - 0:35

Il a écrit un livre intitulé "steeling sheep"(voleurs de brebis) dans lequel il cite quelques statistiques alarmantes. La plus remarquable étant qu'en dix ans, il n'y a eu aucune croissance appréciable parmi les églises évangéliques. Au lieu de cela les méga-églises se sont formées, la plupart du temps avec des transferts à partir de plus petites.

Les gens venaient papillonner, dont beaucoup de Pentecôtistes, pour le spectacle passionnant du nouveau culte contemporain, et les programmes pour les personnes âgées (baby-boomers).

Pire, le mouvement des méga-églises eut un effet terrible sur les plus petites.

Celles-ci n'avaient pas les ressources nécessaires pour concurrencer les églises énormes, qui offraient toutes sortes de cloches et autres tintements pour leurs "centres des besoins".

Lentement, les nombres des plus petites églises ont diminué, et beaucoup ont fini par fermer leurs portes.

Une récente étude du respectable groupe de recherche Barna prouve que la situation de l'église ne stagne pas seulement mais au contraire s'aggrave.

Un fait alarmant est que les personnes âgées (baby-boomers) vont moins à l'église maintenant qu'auparavant.

Ce mouvement de croissance d'églises a finalement été une régression plutôt qu'une croissance. Et la statistique qui m'effraye le plus c'est que le nombre de ceux qui ont déjà gagné quelques personnes à Christ est dramatiquement minuscule.

Ceci nous fait penser à ces Paroles du Christ :"Il y a peu d'ouvriers"

Dans chaque ville où je voyage en ce moment, les pasteurs me demandent comment construire une église forte et croissante, alors que je vois tant de pauvres, de gens écrasés et liés par le péché dans le voisinage.

Je sais que Dieu a promis de nous équiper pour le ministère si nous voulions travailler pour la moisson dans ces champs voisins et récolter des âmes.

Vous pouvez construire une grande église avec ces pauvres et faibles désirant être libérés de l'esclavage de Satan.

Il y a des années, j'ai trouvé dans le ghetto une moisson mûre.

Cela est arrivé lorsque je suis allé là-même où se trouvaient les chefs de gangs, les toxicomanes, les pauvres veuves, les alcooliques et les prostituées.

Beaucoup des plus puissants gagneurs d'âmes que je connais sont d'anciens membres de gangs comme Nicky Cruz. Partout dans le monde ils gagnent des multitudes à Christ.


Imaginez un scénario du dernier jour passé par Jésus sur terre.

Supposez que juste avant son ascension il entrevoit l'église et la moisson avant son retour et prévoit la chute. Son âme est affligée, parce qu'il voit une régression sévère.

Au lieu de récolter une moisson mûre, son peuple passe son temps et son énergie à chercher le succès et des choses matérielles. Aussi, Jésus dit au Père, "Ils ne feront pas la moisson de tous ces champs tout blancs mais délaissés. Je vais envoyer une foule d'anges pour faire la récolte".

Le Père approuve, et soudainement des milliers d'êtres célestes apparaissent sur la terre, dans un rayonnement surnaturel.

Quelle vision! Des êtres surnaturels vêtus de gloire, parlant dans les églises et en public. Vous les voyez interviewés par des journalistes, à la radio, à la TV, dans les médias.

Ils parlent de la croix, de la résurrection, de l'amour, de l'enlèvement, de Christ, et d'un jugement

final à venir. Et ils parlent avec une telle éloquence et une telle conviction que chacun est fasciné. Ils sont comme de nombreux Jonas avertissant le monde.


Supposez maintenant qu'après un court terme, ces mêmes anges deviennent fascinés par le monde qu'ils découvrent et soient pris dedans.

Les nourritures fines, les biens matériels, la richesse et la sécurité. Bientôt ils essayent d'obtenir le succès, la renommée et la fortune, puis deviennent jaloux l'un de l'autre, montrant de la colère, de l'orgueil, de l'envie et de la convoitise. En d'autres termes, ils deviennent tout à fait comme l'église d'aujourd'hui !

Je vous demande: quelle influence peuvent-ils encore avoir sur le monde ? Comment peuvent-ils encore espérer récolter une moisson quelconque en étant ainsi plongés dans le monde ? Leur témoignage ne vaudrait plus rien !

Ils seraient vidés de leur puissance spirituelle, livrés au découragement, au doute et à la peur.


Dites-moi : Pourquoi quelqu'un voudrait recevoir mon Evangile s'il savait dans quel état de stress, d'angoisse et de tristesse, je me trouve?

Pourquoi croire mon message, "Jésus est tout suffisant, mon tout, ma provision" si je ne suis pas paisible mais toujours soucieux et angoissé?

Personne n'écouterait un mot. Au contraire ils se demanderaient:
" quelle différence offre votre Christ ? Il semble être un piètre médecin, si vous êtes toujours dans cet état là! ".


Écoutez ce que le Christ dit de sa mariée, dans le cantique de Salomon :
"O, ma Colombe , fais-moi voir ton visage,
Fais-moi entendre ta voix!
Car ta voix est douce et ton visage est souriant" Cant. des cant. 2/14

Le Christ nous dit essentiellement : "Je veux voir votre sourire".

Est-ce que cela décrit votre mine ? Cela n'explique-t-il pas que nous ne récoltions pas de grande moisson des âmes?

Jésus dit: "La moisson est mûre, mais les moissonneurs sont peu nombreux".
Pourquoi y a-t-il si peu de moissonneurs ?
Des églises aujourd'hui sont embarquées avec des croyants qui proclament que Christ est leur vie.
Des millions de dollars sont dépensés partout en buildings pour le culte.


La vérité est, si nous ne sommes pas capables de récolter des âmes si nos vies ne reflètent pas la puissance de transformation de l'Evangile que nous prêchons, alors nous nous discréditons nous-mêmes en tant que moissonneurs. Notre marche avec le Christ devrait offrir la preuve au monde que les promesses de Dieu sont vraies.

Comme moissonneurs, nous sommes les instruments de la moisson dans la main du Seigneur. Aux temps du Christ l'instrument était une faux, longue, incurvée, bordée d'une simple lame avec une longue poignée. Le forgeron, la mettait dans le feu, puis sur une enclume où il la martelait et la pliait dans la forme. Le processus entier se répétait à plusieurs reprises, jusqu'à ce que le côté tranchant ait été effilé avec un outil rugueux.


Le parallèle est clair : Dieu forge des moissonneurs. Il ne s'agit pas de nous marteler simplement loin du péché mais de nous forger pour la moisson. Le processus du forgeron explique pourquoi les moissonneurs sont peu.

La majorité des pratiquants sont comme les milliers qui se sont proposés à Gédéon dans Juges 6 et 7.

Dieu a vu la crainte dans bon nombre d'entre eux, sachant qu' ils ne supporteraient pas le feu, le martelage, les périodes difficiles. Et en dehors des milliers qui ont voulu suivre Gédéon, seulement trois cents ont été choisis. La même chose se produit aujourd'hui. Ceux qui sont vraiment appelés pour moissonner supportent l'affinage et le raffinage, formés par les feux et le martèlement continuels. Peu y arrivent.


Les disciples étaient équipés par Christ pour leur mission. Quand la commencèrent-ils et où ?

Jésus les envoya vers l'affligé, les pauvres, ceux qui étaient liés par le péché, dans l'esclavage des mauvaises habitudes.

Je pense au défi du ministère de réadaptation des jeunes drogués et alcooliques avec ses 500 centres dans le monde. Et je pense aux scores de beaucoup d'autres moissonneurs qui sont allés dans d'autres pays et qui ont vu le miracle du salut en s'occupant des plus indigents, des plus pauvres, la plupart étant possédés par des mauvais esprits.

Ils récoltent exactement là où Jésus a commencé : parmi les brebis perdues, les captifs, les cœurs brisés, les prisonniers, les lépreux, les aveugles, les pauvres, ceux qui pleurent, ceux qui sont oppressés, ceux qui sont affligés et déconcertés.

Considérez les mots de Paul :Considérez, frères, comment vous avez été appelés: Il n'y a pas parmi vous beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages. Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes; Dieu a choisi les choses viles du monde, celles qu'on méprise, celles qui ne sont pas, pour réduire à rien celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.
(1 Co.1/26-29)


Cher ami, Jésus savait à quoi nous devrions faire face en ces derniers temps: Une génération trempée dans le péché bien plus que n'importe qu'elle autre; et une solitude comme jamais éprouvée par l'homme. Des désastres financiers, des divorces effrénés, des militants homosexuels, une immoralité qui ferait rougir les plus grand pécheurs d'il y a trente ans .

C'est pourquoi Christ cherche des moissonneurs qui se soumettent au feu du forgeron.

Il veut un peuple qui se tiendra devant le monde et proclamera. "Dieu est avec moi ! Satan ne peut pas m'arrêter. Regarde ma vie. J'ai subi feu après feu, j'ai été martelé encore et encore. Mais je suis passé à travers tout, mieux qu'un conquérant par le Christ qui vit en moi.

Je suis une preuve vivante que Christ est le tout suffisant".

David Wilkerson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
C'est le temps de la Moisson ! PARTIE 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les SVT au lycée : à la recherche de conseils pour une première rentrée
» CAPLP Lettres histoire Géo
» Prophétie de la bible sur la fin des temps partie 1
» temps partiel 80% et quotité? comment sur le VS? HELP!
» Projet 1, séq 3: grammaire: l'expression du temps (1ère partie). 4 AM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Verité Sur La Vie Chretienne :: Messages ou Exhortation-
Sauter vers: