Vous Avez Un Temoignage ?? Vous Voulez Dire Ce Que Dieu A Fait Pour Vous ?? Defoulez Vous !!!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La foi comme Abraham.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
P@TRICE
Membre Pour Jésus Christ


Messages : 59
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: La foi comme Abraham.   Mar 17 Fév - 20:33

Il y a environ 4000 ans, naissait Abraham, sur les bords de l'Euphrate, à 200 km du Golfe Persique. L'histoire d'Abraham nous est racontée dans la Bible, dans le livre de la Genèse (chapitres 11 à 25 : Gn 11); sa lecture est édifiante. Abraham est souvent mentionné dans la Bible, son nom est cité 326 fois. Jésus a parlé de lui à plusieurs reprises (par ex. dans l'Evangile de Mt 8.11; Lc 16.22-23 ; Lc 19.9; Jn 8.56 ; etc ... ). L'apôtre Paul nous a parlé d'Abraham comme du Père de ceux qui ont la foi (Ga 3.7).
Mais qu'est-ce donc que la foi ?
La définition de la foi nous est donnée dans le Nouveau Testament, par le chapitre 11 de l'Epître aux Hébreux. Ce chapitre est entièrement consacré à la foi. Le 1er verset nous dit: La foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas (He 11.1).

Ainsi, ce verset 1 nous montre que la foi est d'abord une espérance ("choses qu'on espère") en un domaine non visible; puis cette espérance devient une "ferme assurance", une "démonstration", une conviction. L'espérance, c'est à nous de la concevoir, de lui donner existence, de la nourrir; sa transformation en ferme assurance, est une oeuvre de Dieu en nous. L'espérance, c'est commencer à accepter de croire que Jésus est mort sur la croix pour payer le prix de nos fautes, le prix de notre réconciliation avec Dieu le Père. La ferme assurance est là lorsque Dieu place en nous la conviction du Salut de notre âme, la démonstration de la vie éternelle, que l'on a reçue simplement en croyant en la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Tout être humain se pose obligatoirement la question de la mort. Dieu nous donne la réponse lorsque l'on place son espérance dans la résurrection de Jésus.

Un peu plus loin dans le texte, le verset 6 nous dit: il faut que celui qui s'approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu'Il est le rémunérateur de ceux qui Le cherchent (He 11.6).

Nous avons là une description synthétique, mais complète de la mise en oeuvre de la foi. Celle-ci comporte 2 étapes:
- Croire que Dieu existe; le monde n'est pas le produit du hasard, nous ne sommes pas nés par hasard, la création toute entière n'existe que par la volonté d'un Dieu tout puissant qui a fait choix de créer des hommes et des femmes libres de Le reconnaître ou de Le renier.
- Croire que Dieu "rémunère" ceux qui Le cherchent; ceci signifie, croire que Dieu n'est pas un être lointain et inaccessible, mais qu'Il est un Dieu vivant, qui connaît nos besoins, qui veut notre bonheur, et qui nous laisse libres de nous tourner vers Lui ou de ne pas le faire.

Ce chapitre 11 de l'Epître aux Hébreux développe l'histoire de nombreux personnages célèbres de l'Ancien Testament, qui ont été chacun un modèle d'homme de foi : Abel, Hénoc, Noé, Abraham bien-sûr, Isaac, Jacob, Joseph, Moïse, etc...
Et voici qu'à la fin du chapitre 11, les versets 39 et 40 peuvent nous surprendre: Tous ceux-là, à la foi desquels il a été rendu témoignage, n'ont pas obtenu ce qui leur avait été promis, Dieu ayant en vue quelque chose de meilleur pour nous, afin qu'ils ne parviennent pas sans nous à la perfection (He 11.39-40).

Tous ces grands hommes de foi de l'Ancien Testament n'ont pas vu, de leur vivant, la complète réalisation de toutes leurs espérances. Ils savaient au fond d'eux-mêmes que débuterait un jour une ère nouvelle, une ère où il deviendrait possible et facile, pour quiconque le désire, de rétablir une relation d'enfant à père avec son Créateur. Ce jour est arrivé lorsque Jésus, après sa victoire sur la mort, est sorti du tombeau. Là a commencé cette ère nouvelle, dans laquelle nous avons le privilège de nous trouver. Jésus lui-même n'a-t-il pas dit à propos d'Abraham, qui avait pourtant vécu 2000 ans auparavant: Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour ; il l'a vu, et il s'est réjoui (Jn 8.56).
en conclusion
Nous avons donc chacun cette possibilité de dire: "Oui, je crois que Jésus-Christ est mort pour payer le prix de mes fautes qui me séparent de la sainteté de Dieu; Oui je crois que son sang qui a coulé est puissant pour effacer complètement tout péché devant Dieu; Oui je crois qu'Il est ressuscité et remonté dans la présence du Père Eternel, d'où Il était venu; Oui je veux espérer en cette Bonne Nouvelle annoncée dans la Bible, et je demande à Dieu d'en placer la conviction profonde dans mon cœur.

Nota: Le nom d'Abraham en Hébreux signifie: "PERE D'UNE MULTITUDE"
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La foi comme Abraham.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme Abraham (Message de Jésus et Marie les 26 et 27 juin 1999)
» Vivre comme un roi
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !
» « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups »
» Tu aimeras ton prochain comme toi-même...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Verité Sur La Vie Chretienne :: Messages ou Exhortation-
Sauter vers: